What are you waiting for? Get it going today and enjoy your personal results within the next month. And have fun with it! useful site A relatively new fat loss treatment nicknamed ‘flab jab is being endorsed by physicians as an effective and non-invasive alternative to liposuction operation. This non-surgical cosmetic treatment, also called Lipo dissolve, engages a series of simple fat loss shots of Lipostabil injections in the body region having surplus fat diminishing the requirement for the extremely insidious fat vacuum procedure or liposuction. Dissimilar to liposuction that removes fat through suction, a substance called phosphatidycholine (PPT) present in the fat loss shots is said to slacken and melt the fatty cells and later removed from the body through urine and feces. how much weight can i lose with garcinia cambogia Ephedra Hoodia Fusion can also prove a boon for such people who take regular exercise, as well as proper diet in order to manage over-weight. Hence, it is a good idea to go with Ephedra pills until you get the desired results in weight-loss. Ephedra Hoodia Fusion can be availed from health food stores, grocery stores, drug stores or even through internet, since there are many websites, which help people availing it along with required information about its usage. Before beginning with Ephedra Hoodia Fusion, always remember that weight loss add-on can result better when you also manage a healthy diet including maintaining your exercise program. hoodia balance weight loss If you are not craving sweets, try a healthy veggie snack to get you through. Slice a tomato or cucumber with a little seasoning. It will keep you on target and have only a small impact on your weight loss (if any at all.) physicians weight loss Now a new form has been created: HCG drops. Advances in how the hormone is administered now allows you to put liquid drops under your tongue, where it is speedily absorbed into the blood stream. The procedure is quite plain. Using the dropper that comes with your bottle of HCG weight loss drops, you put 12 to 15 drops under your tongue two to six times per day. Don t eat or drink anything for 15 minutes before or after you take your dose. Follow the HCG diet program, and you re on your way to becoming a skinnier you. hoodia gordonii weight loss Critique - L'échange écrit par Brenna Yovanoff

.ATTENTION ! CE SITE A ÉTÉ PIRATÉ.

.NOUS AVONS DÉMÉNAGÉ SUR http://place-to-be.net/.

Critique - L'échange écrit par Brenna Yovanoff

Brenna Yovanoff est douée aux jeux vidéo violents et adore parler de zombies, mais ne sait pas danser… Elle fait partie des trois écrivaines du prestigieux club de littérature fantastique Merry Sisters of Fate, avec Maggie Stiefvater (Frisson) et Tessa Gratton (Blood Magic).



Mackie Doyle donnerait n'importe quoi pour avoir une vie normale, jouer de la basse et passer du temps avec Tate Stewart, cette fille solitaire aux yeux pailletés. Mais la petite ville de Gentry cache de sombres secrets. Il y a 16 ans, Mackie a été échangé contre un nouveau né : il est un "remplaçant".
Il vient en fait d'un monde terrifiant ù d'obscurs tunnels côtoient des eaux noires et pestilentielles...
Lorsque la soeur de Tate disparaît, Mackie n'a pas le choix : il doit affronter les créatures des entrailles de Gentry si il veut savoir à quel monde il appartient et sauver une vis innocente.


J’attendais ce roman avec beaucoup d’impatience car la couverture (superbe !) et le résumé promettaient un univers « timburtionnien » : opressant et macabre à souhait. Hélas, même si L’échange reste un bon livre, je déplore d’être restée en marge du récit, à le contempler comme une bête curieuse, durant toute la première partie, soit pas loin de 100 pages. Et ce constat vient un peu ternir mon avis, qui demeure toutefois positif, même s'il s'en est fallu de peu pour qu'il en aille autrement.


Mackie Doyle est un adolescent pas comme les autres, qui se sent mal dans sa peau, et pas à cause d’un simple petit bouton d’acnée ou d’un amour contrarié. Car Mackie est en réalité un usurpateur, un changelin, c’est-à-dire un être issu d’un monde souterrain glauque et froid. Il a été échangé à la naissance et a donc grandi au sein de la famille Doyle, aimé par ses parents, mais surtout par sa sœur, Emma.


Dans une première partie, nous découvrons ce qu’est sa vie de tous les jours, combien il lui est difficile de se fondre dans la masse alors que le moindre morceau de fer ou la plus petite goutte de sang est susceptible de le vider de ses forces au point de lui faire tourner de l’œil. Outre cela, Mackie est le fils d’un pasteur, pointé du doigt par toute une communcauté religieuse, il ne peut pas se permettre d’être bizarre. Il s’agit là d’une situation assez cocasse, qui ne facilite clairement pas la vie du jeune homme. Heureusement, son père a tout prévu. Mackie peut donner le change en allant à des cours de catéchisme sur une partie de l’église non consacrée. Au quotidien, sa famille met tout en œuvre pour l’aider, en utilisant des couverts plastiques et en gardant sous la main une trousse de secours pour les bobos domestiques.


Si j’ai apprécié de découvrir les contraintes de la vie de Mackie -en dépit du fait que le jeune homme se lamente beaucoup-, j’ai malheureusement trouvé la partie une si longue qu’elle en est devenue répététitive et lassante. On sent la volonté de l’auteure de nous exposer tous ces automatismes que doit respecter son héros, mais il y a du coup un manque d’émotion dans le récit. On en vient à se demander si ce n’est pas Mackie qui est un peu froid, incapable de faire aboutir un sentiment, juste en mesure de nous dire abruptement qu’il est là, sans que cela soit amené de manière construite. Quand on lit la suite du livre, on en vient à se dire qu’elle n’a presque rien à voir avec la précédente. Même l’écriture, qui paraissait relativement simpliste, évolue et gagne en profondeur.


Dès la deuxième partie, on entre dans le vif du sujet en découvrant le monde que Mackie n’aurait jamais dû quitter : la maison du Chaos dirigée par la Morrigane. Il y a une originalité certaine dans la manière de traiter ce personnage qui nous apparaît sous les traits d’une enfant tout de rose vêtue, et il n’y a que ses dents pointues pour trahir son passé de guerrière impitoyable. Le pacte qu’elle lui propose paraît de prime abord assez incongru, mais il permet d’apporter une belle touche de lyrisme grâce à la musique, peu exploitée dans la première partie, alors que Mackie se révèle être un musicien de talent capable de captiver son auditoire... Soit...


Par la suite, Mackie prend confiance en lui, se laissant aller à l’amour dans les bras de Tate, une adolescente écorchée qui se refuse à croire que sa sœur est morte. Car la ville de Gentry cache de sombres secrets. Des enfants disparaissent et sont remplacés par des êtres comme Mackie, condamnés à mourir. Mais que deviennent les petits humains enlevés ? Le fil conducteur nous est dévoilé, et on le remonte pas à pas avec notre jeune héros qui décide de ne pas fermer les yeux par amour, au risque de se mettre dans la ligne de mire de la méchante de l’histoire, la sœur de la Morrigane, nommée la Dame.


Dans ce roman, les valeurs familiales sont mises à l’honneur, et la relation qui nous touche le plus (la seule me concernant), c’est celle de Mackie avec sa sœur, Emma. Il y a des passages poignants lorsque Mackie avoue à sa sœur que c’est elle qui l’a maintenu en vie durant toutes ces années. Il y aussi de belles démonstrations d’amitié de la part de Roswell, fidèle au poste, qui ne pose pas trop de questions. Tous ces sentiments superbement exposés parviennent à contrebalancer l’inhumanité de la maison du chaos qui devient aussi cruelle que la Dame en la laissant s’adonner à d’horribles rituels. Jusqu’à la fin, tout est bien amené, on se dirige vers un dénouement très mature. A posteriori, on a garde tout de même un sentiment mitigé tant l'auteure n'a pas développé son histoire de manière suffisamment aboutie.

Côté amour, petit bémol concernant Mackie qui voit de la beauté chez presque chaque femme qu’il rencontre, nous perdant un peu sur la force de ses sentiments concernant Tate. La relation sort un peu du chapeau, dans le sens où on ne saisit pas bien quand le désir s’est mué en plus que ça, mais heureusement leurs rapprochements sont maladroits et francs, et donc touchants, ce qui correspond bien à leurs deux tempéraments.


Le cadre mystique est pesant, car très bien dépeint. L’auteure s’est clairement influencée des mythes irlandais avec le changelin, la Morrigane et même le nom de famille de Mackie qui signifie « le sombre ». Elle a bien su utiliser cette mythologie en rendant son récit suffisamment noir pour offrir un univers oppressant et macabre, qui saura séduire bon nombre d’adultes.


Voici donc un bon livre qui met beaucoup de temps (peut-être trop...) avant de captiver le lecteur, qui reste assez nébuleux dans l'ensemble, mais qui vaut la peine d'être lu pour l'ambiance macabre et le bon usage fait du folklore irlandais.


Éditeur : Michel Lafon - Collection : Jeunesse - 360 pages - Prix : 15,95 € - Date de parution : 20 septembre 2012 - Achetez ce livre sur fnac.com.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Incontournable

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d'auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d'auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).


Place To Be sur : FacebookTwitter, Google +, Vodkaster et youtube.


Encore à l'affiche : Expos, spectacles, etc.


Nos Amis : La liste de nos partenaires.