debrider trottinette electrique

Débrider une trottinette électrique : Astuces et conseils pratiques

Vous possédez déjà une trottinette électrique, mais vous souhaitez aller un peu plus vite ? Débrider sa trottinette peut effectivement permettre d’optimiser les performances de celle-ci, en augmentant la vitesse ou l’autonomie.

Après avoir découvert qui a inventé la trottinette électrique, il est maintenant temps de savoir comment débrider simplement votre engin, ainsi que les précautions à prendre pour ne pas endommager votre matériel.

Comprendre le fonctionnement d’une trottinette électrique

Toute trottinette électrique est équipée d’un contrôleur de vitesse, qui a pour fonction de gérer l’énergie nécessaire pour faire avancer votre engin, cette énergie est délivrée par la batterie. Le contrôleur ajuste la puissance envoyée au moteur selon plusieurs paramètres : vitesse maximale autorisée, intensité du courant (liée à l’accélération), et finalement, limitation de la vitesse par rapport à l’autonomie restante.

C’est donc ce contrôleur de vitesse qui va devoir être modifié pour pouvoir débrider votre trottinette. Mais comment ? Il existe plusieurs méthodes pour cela, certaines nécessitant des compétences techniques, d’autres plus accessibles aux amateurs.

Méthode 1 : Le changement de firmware

Principe et avantages

La première méthode consiste à modifier le firmware du contrôleur de vitesse. Pour cela, il vous faudra utiliser un câble et un logiciel spécifique afin de vous connecter directement à votre trottinette. Une fois connecté, il suffira de télécharger le firmware modifié (on en trouve facilement sur internet) et d’écrire les nouvelles valeurs pour débrider votre engin.

Cette méthode a l’avantage d’être relativement simple à mettre en œuvre, ne nécessitant pas de compétences techniques poussées. De plus, elle est totalement réversible : en cas de problème ou si vous souhaitez revenir en arrière, il suffit de remettre les paramètres d’origine.

Inconvénients et précautions

Cependant, cette méthode présente également quelques inconvénients. Tout d’abord, le fait de modifier le firmware peut entraîner des problèmes de compatibilité avec les mises à jour ultérieures du constructeur. De plus, une erreur dans la modification du firmware peut endommager définitivement votre appareil.

Enfin, et surtout, il faut être conscient que débrider sa trottinette électrique rend celle-ci non conforme à la législation en vigueur dans de nombreux pays. Vous êtes donc susceptibles d’encourir des sanctions, notamment en cas d’accident impliquant votre engin débridé.

Méthode 2 : Le changement de contrôleur de vitesse

Principe et avantages

Une autre méthode pour débrider sa trottinette consiste à remplacer carrément le contrôleur de vitesse par un modèle plus performant et moins restrictif. Cette opération nécessite un peu plus de compétences techniques, puisqu’il faut démonter le contrôleur d’origine, puis installer le nouveau.

Cette méthode a l’avantage de permettre une amélioration des performances potentiellement plus importante que celle obtenue par la simple modification du firmware, notamment en termes d’accélération. De plus, le changement de contrôleur peut s’accompagner d’une mise à niveau de certains composants (capteurs, moteur…), ce qui peut optimiser davantage les performances de votre engin.

technique debridage trottinette electrique

Inconvénients et précautions

Outre le fait qu’elle nécessite un investissement financier – le prix d’un contrôleur de vitesse varie selon les caractéristiques – et quelques compétences techniques pour procéder au remplacement, cette méthode présente également l’inconvénient de rendre votre trottinette définitivement non conforme à la législation. De plus, elle annule généralement la garantie constructeur de votre engin.

Tout comme pour la méthode précédente, il est important d’être conscient des risques encourus : sanctions en cas de contrôle et responsabilité civile en cas d’accident impliquant votre trottinette débridée.

Méthode 3 : Utilisation de kits prêts-à-monter

Principe et avantages

L’une des solutions les plus simples consiste à se procurer un kit de débridage, spécialement conçu pour votre modèle de trottinette. Ces kits sont souvent composés d’un contrôleur de vitesse prêt à monter, accompagné de toutes les pièces nécessaires pour l’adaptation à votre engin (connecteurs, câbles…).

Ces kits ont l’avantage d’être conçus spécifiquement pour débrider les trottinettes électriques, et offrent donc des résultats optimaux. De plus, leur installation est généralement facilitée par des instructions détaillées, ce qui la rend accessible à tous.

Inconvénients et précautions

Comme pour les méthodes précédentes, l’utilisation d’un kit de débridage présente des inconvénients. Outre le coût éventuel du kit, il convient de prendre en compte les mêmes risques : non-conformité de votre engin avec la législation et annulation de la garantie constructeur.

Il est également important de rappeler que le débridage de votre trottinette peut entraîner une usure prématurée de certains composants, et donc réduire la durée de vie de votre engin.

En un mot

Débrider sa trottinette électrique peut permettre d’en améliorer les performances, mais cette opération n’est pas sans risques ni conséquences : perte de la garantie, responsabilité civile en cas d’accident, et potentiellement quelques problèmes techniques.

Si vous décidez malgré tout de franchir le pas, plusieurs options s’offrent à vous : modification du firmware, changement de contrôleur ou utilisation d’un kit prêt-à-monter. Quelle que soit la méthode choisie, il est essentiel de bien se renseigner et, si possible, de faire appel à un professionnel pour réaliser l’opération.

Total
0
Shares

Articles liés