La vague des Cafés conceptuels

Bien que les français soient toujours aussi accro à leur espresso dégusté sur le bord du zinc, la vague des coffee shop envahie l’hexagone.
Cette mode, venue des Etats-Unis, consiste à proposer des cafés arrangés sous diverses formes.

Le café à emporter

Pour les pressés, le café à emporter est une solution miraculeuse. Mais force est de constater qu’à moins d’opter pour un café arrangé (un café aromatisé à la vanille ou au caramel par exemple), l’Américano ressemble plus à du jus de chaussette qu’à un grand cru.

Le café-vélo

Ce principe, déjà populaire à Bordeaux, à Nantes, à Lyon, et à Grenoble, rassemble en deux points l’un. On y vient pour faire réparer son vélo, on met un peu la main à la patte avec l’aide de professionnels qui nous aide à remettre notre bécane sur pieds, et on fini par y boire du café servi par un barrista diplômé. Un concept très étiqueté bobo, mais qui possède son charme, et qui a, au moins, l’audace de l’originalité.

café velo

Le café-bibliothèque

Voyant sa commune souffrir d’une désertion de la bibliothèque, le maire d’un village de seulement 700 habitants situé dans la Drôme a décidé d’acheter un café pour le coupler à la bibliothèque. A Chabrillan, il est donc tout à fait possible de déguster un café en lisant un roman.

Le café des chats

Il a été déjà prouvé que les chats apaisent les angoisses. Alors, à Tokyo, ville où il est très compliqué d’adopter un animal en raison de la petitesse des appartements et de la surpopulation, des cafés ont décidé d’adopter des chats. Le concept est désormais exporté en France, où il est possible de câliner un félin, tout en buvant un allongé.

café des chats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *