Pourquoi j’aime rouler à moto en hiver

Je ne vous avais encore jamais parlé de moto sur le blog. Pourtant, cela fait maintenant 5 ans que je vadrouille avec une Kawasaki 650 er-6n.

Pour la petite anecdote, à l’époque j’ai acheté une moto pour pouvoir faire des balades avec ma chère et tendre! Finalement, elle est montée une fois, a passé le trajet à hurler et à me broyer la taille… Et depuis, elle n’a jamais voulu refaire de balade en moto, sauf pour aller à la boulangerie du coin. Quelque chose me dit que c’est finalement pas son truc!

Bref, je n’ai pas choisi ce modèle pour son esthétisme (il est original mais la finition laisse clairement à désirer) mais parce que je voulais un modèle qui tienne la route sur de longues distances, le tout sans me ruiner! Rien à dire, elle fait son travail, et j’ai fini par prendre goût aux balades en solitaire!

Avec l’arrivée de l’hiver, je me suis dit que c’était le moment! Car si j’adore me balader en moto, j’aime d’autant plus le faire quand il fait bien froid. Eh ouais, un vrai dur à cuire! Plus sérieusement, pour beaucoup de motards, l’hiver est le moment idéal pour remiser sa moto. Pour moi c’est tout simplement la meilleure période pour apprécier ses balades et surtout l’aprés, une fois chez soi au chaud!
J’ai donc décidé de partager avec vous mes quelques conseils de base pour pouvoir jouer les bikers en plein hiver.

Combattre le froid à moto et rouler en sécurité

Le froid est loin d’être insurmontable pour rouler à moto. Cependant, il faut savoir que plus vous prenez de vitesse plus vous risquez d’avoir très froid.
C’est le moment pour moi d’enfiler ma casquette de Jamie: c’est le principe de la température ressentie, qui sur le même principe varie en fonction de la vitesse du vent. Eh oui Fred! Par exemple, s’il fait 10° à l’arrêt sans vent, la température ressentie pour vous sera de -6° en roulant à 130 km/h et de -2° en roulant à 50 km/h. C’est pourquoi, l’hiver il vaut mieux ne pas avoir la main trop lourde, et plutôt limiter son allure. Croyez-moi je l’ai rapidement compris!

moto hiver

Par ailleurs, lorsque je pars en balade, je ne néglige surtout pas ma tenue! Avant de me lancer dans les balades hivernales, j’ai fait plein de boutiques et je n’ai pas hésité à faire le client chiant qui pose plein de questions aux vendeurs. Il en va de votre santé et de votre sécurité!
Et quand il fait vraiment froid, je vais même jusqu’à porter une cagoule, quitte à avoir l’air de revenir d’un braquage une fois mon casque retiré, pour bien garder ma tête au chaud.

Côté matériel, vous vous en doutez, en hiver vous avez beaucoup plus de chances d’avoir des problèmes de batterie.
Moi, ça m’est arrivé seul et au milieu de nulle part (c’est toujours comme ça!). Vous voyez Michel Blanc chanter « Etoile des neiges » coincé sur son télésiège et seul au monde? C’était à peu près ça! Pas assez vigilent à l’époque j’avais dû racheter une toute nouvelle batterie de moto. Depuis je vérifie régulièrement le niveau et je n’hésite pas à la recharger à la moindre faiblesse. Sachez que la marque japonaise Yuasa restent une valeur sûre, pour les batteries de moto en tout cas. J’avais acheté la mienne sur ce site, sur lequel j’étais tombé par le biais d’un tuto pour mettre en service une batterie de moto (oui à l’époque, j’étais vraiment un noob et ça a été plus qu’utile!).

Enfin, sachez également que l’adhérence des pneus dépend aussi de la température du sol. Un sol froid peut être aussi dangereux qu’un sol trempé. Surveillez donc bien l’état de vos pneus et surtout ne collez pas le conducteur devant vous (même s’il a un autocollant « bébé à bord » et que ce genre d’autocollants vous hérisse le poil)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *